Naissance du PAREAU

Le panneau de protection  « PARÉAU » est né

Bienheureusement, l’année 2018 a vu naitre une solution jusqu’alors introuvable, le panneau de protection  « PARÉAU », un produit français, breveté, lauréat médaille d’or au Concours Lépine 2018 et Sceau des Hautes Bronze de la ville de PARIS.

Le panneau de protection  « PARÉAU » fait usage du principe physique des barrages hydrauliques sur cours d’eau dont la particularité est extrêmement efficace dans ce domaine, non emprunté par la concurrence et maintenant de notre exclusivité par la protection du brevet.

Le panneau de protection  « PARÉAU » cadre parfaitement l’attente technique par ses propriétés expérimentées dans le domaine de barrage des baies d’immeuble, de petite et moyenne dimensions, d’usage adapté sans outils et accessoire, pour toute population.

Malgré tout, Le panneau de protection  « PARÉAU » est un produit de prévention et non d’étanchéité, et son efficacité dépendra de la qualité des supports et de leur porosité.

Une fois saisi, le panneau de protection  « PARÉAU »  se place en quelques secondes entre les tableaux de la baie, à l’air libre (en préventif) ou en milieu immergé (en curatif pour vidanger une habitation ennoyée), sans aucune infrastructure, sans produit additif.

Le blocage des masses d’eau est immédiat jusqu’à une hauteur de 485 mm, hauteur gérable en présence sécurisée pour 80 % des situations remarquées. Au-delà, la présence humaine devient déconseillée.

Son principe de conception lui permet d’absorber la pression des masses d’eau en mouvement, de conserver ses propriétés de retenue d’eau malgré des chocs ou déchirure. De plus, une fois en place, le panneau de protection  « PARÉAU » est verrouillé « anti vandalisme ».

Aujourd’hui, la Société TIB, située à Brezolles dans l’Eure et Loir produit et distribue une gamme complété de panneaux, de hauteur standard de 485 mm et couvrant les largeurs de baies de 730 mm à 1500 MM. Des largeurs plus importantes sont réalisables en plaçant un poteau intermédiaire.

L’attractivité du dispositif va plus loin, non seulement le prix, 400 € hors taxe pour une entrée moyenne d’habitation mais aussi, l’absence de plus-value pour le montage professionnel ou une quelconque prestation extérieure qui n’ont aucune utilité par son aspect innovant.